2140504790-1

Jeudi soir dernier je suis allée au lancement du E.P (extended play ou mini-album) d’un nouveau groupe que j’affectionne particulièrement : Propofol. Nous étions à la Casa del popolo, sur Saint-Laurent ; c’était la première fois que je visitais la nouvelle salle de spectacle, désormais séparée de l’espace «restaurant». C’est une belle salle, pas très grande, bien remplie ce soir-là par un public ravi. C’est que les trois membres de Propofol sont loin d’être endormants. (Le propofol est un analgésique qui donnerait des rêves érotiques, et c’est aussi la drogue qui a tué Michael Jackson). Marie-Anne Arsenault, Jonathan Gagné et Anh Phung sont énergiques, surlvoltés et intenses : à l’image du rock déjanté qu’ils nous livrent. Basse, batterie et claviers se démènent autour des paroles et mélodies originales de Marie-Anne Arsenault, qu’on entendait malheureusement très mal jeudi dernier ; il faut écouter le E.P pour constater la qualité de son verbe.

C’est un groupe à découvrir, je vous invite à écouter et acheter leur musique ici : http://propofol.bandcamp.com/ (Notez que le visuel du mini-album a été créé par l’excellente Iris, bédéiste de talent).

Ils seront en spectacle le 10 septembre au Quai des brumes avec Amour à Jeun, ce sera un spectacle à ne pas manquer : l’énergie contagieuse de ce groupe se passe sur les planches et vous pourrez entendre la virtuosité d’Anh Phung à la flûte traversière (!).

Pour ma part, le festival du chou était surprenant ! Nous avons eu du plaisir et sommes repartis avec le plus gros chou fleur que j’ai vu de ma vie… Je serai en spectacle solo ou duo au P’tit Bar (3451 St-Denis) tous les dimanches de septembre pour tester mes nouvelles chansons et m’amuser dans celles de l’album. C’est un rendez-vous !

0